La copropriété dégradée de Grigny 2 choisit CDC Habitat pour une opération massive de réhabilitation

CDC Habitat, 1er bailleur de France, a signé son premier contrat d’assistance à maîtrise d’ouvrage au service d’une copropriété dégradée en situation d’urgence, à Grigny (Essonne). Située dans le quartier de « Grigny 2 », la copropriété fait partie des 14 sites nationaux que l’État et l’Agence Nationale pour l’Habitat (ANAH) ont identifiés comme prioritaires, dans le cadre du plan national Initiative Copropriétés. Grand Paris Habitat, pour le compte de CDC Habitat, engage en urgence un programme complet de travaux dans près de 1.500 logements, avec une première enveloppe de 9 millions €1 : l’amélioration rapide des conditions de vie des habitants en est la première priorité.

Agir vite dans une copropriété (très) dégradée et pour ses habitants

La copropriété de Grigny 2, a été la première en France à choisir CDC Habitat comme assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO).  Sur place, le 1er bailleur de France va intervenir en urgence pour enrayer un très fort degré de dégradation, qui a valu à une partie des copropriétés de Grigny 2 un placement partiel sous administration judiciaire. C’est pourquoi CDC Habitat mobilise le GIE Grand Paris Habitat qui pilotera des travaux d’urgence dans les parties communes correspondant à une première enveloppe de 9 millions € : ascenseurs, sécurité incendie, réseaux électriques et d’assainissement, traitement des déchets, façades, etc. Le premier objectif à court terme est bien le retour à la normale le plus rapide pour les habitants, dont les conditions de vie quotidienne se sont fortement dégradées.

Grand Paris Habitat va intervenir pendant au moins trois ans, devenant un des principaux partenaires opérationnels du projet de redressement que mène l’Établissement Public Foncier d’Île-de-France à Grigny 2. En effet, cette copropriété se trouve dans une situation de grande urgence et fait ainsi partie des 14 sites prioritaires désignés par l’État et l’ANAH en France. Près de 2.500 logements sur les 5.000 de la copropriété sont en très grande difficulté, sans compter l’endettement global de la copropriété qui dépasse les 15 millions €.  

« La situation est très grave dans la copropriété de Grigny 2 et les habitants en sont les premières victimes. Nous accompagnons de manière volontariste l’intervention massive de l’Etablissement Public Foncier Ile-de-France, indique André Yché, Président du Directoire de CDC Habitat. A cette fin, notre Groupe va solliciter les collaborateurs du GIE Grand Paris Habitat pour mettre à disposition des partenaires locaux les moyens humains et techniques nécessaires à la conduite de ces chantiers de rénovation complexes. » 

A Grigny 2, la traduction locale d’un engagement national

Grand Paris Habitat apporte à Grigny 2 l’expertise nationale de CDC Habitat en matière de conduite de travaux à grande échelle (plus de 15.500 rénovations mises en chantier en 2018). Et au-delà, c’est un engagement auprès de toutes les copropriétés dégradées de France qu’assume CDC Habitat : le Groupe a créé une société dédiée à l’acquisition de plus de 5 000 logements dans des copropriétés en difficulté sur les dix prochaines années pour en faciliter le redressement. Cet engagement représente un investissement de près de 500 millions € – dont 200 millions € pour les seuls travaux de réhabilitation.

« Grigny 2 n’est malheureusement pas un cas isolé : CDC Habitat est à l’écoute pour intervenir auprès des acteurs locaux pour les accompagner dans la réhabilitation, voire le redressement des copropriétés dégradées dans leurs territoires, rappelle André Yché. Nous sommes au service de l’État, de l’ANAH et des collectivités pour atteindre les objectifs du plan national Initiative Copropriétés, à savoir réhabiliter plus de 56.000 logements en dix ans ».


[1] Ces fonds font partie d'une enveloppe de 25 millions d'euros mobilisés par l'ANAH pour la copropriété de Grigny 2.

Consulter le communiqué de presse