La place du sport dans le projet du Grand Paris

Au sein de la métropole du Grand Paris, on compte aujourd'hui 12000 équipements sportifs, qui encouragent la solidarité et la convivialité. L’Île-de-France est ainsi devenue particulièrement attractive pour l'organisation d’événements sportifs d'ampleur, ce qui a pleinement contribué à l'obtention des Jeux Olympiques de 2024. Le Grand Paris Express viendra renforcer l'accès à ces équipements d'avenir. Comment le sport s’inscrit-il dans le projet du Grand paris, et quels en sont les enjeux ?

Le sport, un moyen efficace de faciliter la cohésion sociale

Coupe du monde de football féminin en 2019, Championnat d’Europe d’Athlétisme, Jeux Olympiques... Les prochains grands rendez-vous sportifs sont autant d'occasions de renforcer les activités, les infrastructures, les emplois et la réputation du territoire métropolitain. Le sport est ainsi un sujet incontournable lorsqu'on évoque le projet du Grand Paris.

La métropole travaille au développement d'un large panels de sports, du niveau amateur à celui de professionnel. Les équipements sportifs du Grand Paris sont déjà bien implantés, l'objectif est donc aujourd'hui d'anticiper les besoins afin d'organiser régulièrement de grands évènements sportifs internationaux.

Avec le Grand Paris Express, toute l'offre sportive accessible en métro

Avec le déploiement du Grand Paris Express, les possibilités d'activités sportives sont amenées à se multiplier. Ce futur réseau de transport comprendra 4 lignes de métro sur 200km autour de Paris. De nombreux équipements sportifs sont installés en périphérie car ils nécessitent beaucoup d'espace : ils seront d'ici quelques années desservis par le nouveau métro. Un trajet Champigny-Centre/Stade de France prendra par exemple 30minutes, au lieu de 50 aujourd'hui. De nombreux courts de tennis, terrains de sports collectifs, stades d’athlétisme, centres équestres ou encore piscines seront ainsi situés près du nouveau métro.

Tenir compte des contraintes environnementales et des attentes des franciliens

50% des habitants du Grand Paris s'adonnent au sport au minimum une fois par semaine. La transformation d’une métropole moderne, reliant Paris centre à sa proche banlieue, va décupler les opportunités pour les amateurs de sport. En plus des grandes infrastructures, plusieurs sites de baignade et des kilomètres de sentiers de randonnée seront notamment accessibles grâce aux nouvelles gares.

Le sport doit participer à l'amélioration de notre société : partant de ce constat, le "Cluster Grand Paris Sport", véritable pôle d’excellence sportive, a récemment vu le jour en Essonne. Il regroupe tous les acteurs du monde sportif, permettant notamment de mieux répondre aux demandes de la population d'Ile-de-France, par exemple en termes de formation sportive.

L’enjeu des projets de structures sportives dans la grande couronne est au final d'héberger, d'organiser et de valoriser chaque pratique sportive, à une échelle largement étendue.